*** NOUVEAU ***
Nous contacter,
si vous trouvez moins cher !
BP32, 5 rue du 8 mai 1945
91470 LIMOURS - France
Tel : (33) 01 64 91 46 24
Fax : (33) 01 64 91 46 87

Accueil >>  Condition generales de vente >>  Contact >>  Télécharger les catalogues >>   >> Tarifs des transports  >> 
 Duplication
   CD-Rom /Audio/Video...
  CD-Card (Carte de visite)
  DVD-Video/Rom
  Cassettes Vidéo
  Disquettes
  Protection antiduplication

 Transfert Vidéo
  Films argentiques
  Films magnétiques
  Compression audio
  Pour internet
  Création de DVD

 Consommables
  CD Vierge
  CD-Card Vierge
  DVD Vierge
  Etiquettes, livrets, ...

 Packaging
  CD
  DVD
  Cassettes vidéo
  Disquettes
  Cassettes audio
  Produits spéciaux

 Materiel
  Tour de graveurs de CD/DVD
  Robots pour CD/DVD
  Duplicateur USB
  Duplicateur mémoires
  Duplicateur mémoires et disquettes
  Logiciel de duplication PRIMO CD
  Cartes d'encodage MPEG1 et 2 pour Macintosh
  CD Boxing, conditionnement CD/DVD
  Cellophaneuses
  Etiqueteuse
  Laminateur
  Destructeur de CDs

 Services internet
  Hébergement sur nos serveurs / Enregistrement de votre nom de domaine
  Sauvegarde de vos données distante
  Communication en E-Mailing
  Référencement de votre site internet
               
Dimensions image courantes pour la vidéo : 
m 640 x 480 : proportion 4:3 adaptée à la vidéo multimédia avec pixel carré 
m 720 x 480 : dimension image vidéo avec pixel non carré pour vidéo DV-NTSC 
m 720 x 576 : dimension image vidéo avec pixel non carré pour vidéo CCIR 601-PAL ou 
DV-PAL 
m 720 x 486 : dimension image vidéo avec pixel non carré pour vidéo standard CCIR 601 
NTSC 
Même si votre vidéo a pour objectif une utilisation multimédia et donc une dimension 
image plus petite, il est conseillé de la monter dans sa taille maximale, puis de la 
redimensionner par la suite. 
m Proportions pixel : choisissez le type de pixel en fonction de votre source vidéo. 
m Carré : pour la vidéo multimédia haute définition 
m Non carré : pour la vidéo télédiffusée, y compris DV-NTSC et DV-PAL 
m Anamorphosée 16:9: cochez cette case uniquement si vous capturez les données 16:9. 
Ce réglage influe uniquement sur l'affichage de la vidéo sur votre moniteur et ne 
redimensionne pas de façon permanente vos données sources (pour plus d'informations 
sur la vidéo 16:9 anamorphosée, consultez l'annexe D, intitulée “Utilisation de données 
anamorphosées”, à la page 1459). 
Si cette case n'est pas cochée et que vous montez des clips en 16:9, vos données 16:9 
remplissent tout l'écran et apparaissent déformées.
Si cette case est cochée et que vous ne montez aucun clip en 16:9, ces derniers ne sont 
pas redimensionnés correctement et apparaissent déformés.
m Priorité de trame : choisissez la priorité de trame de votre vidéo capturée. La plupart des 
données vidéo sont de type Supérieure (impaire) ou Inférieure (paire), selon l'interface 
de capture vidéo utilisée. 
Pour les vidéos non entrelacées ou les clips multimédia, définissez la valeur sur Aucun. 
Pour les données vidéonumériques via FireWire, définissez-la toujours sur Inférieure 
(paire). Pour plus d'informations, consultez la section “Priorité de trame” à la page 326.
m Base temps : sélectionnez la base temps, ou fréquence, de votre séquence. Les 
fréquences standard pour la capture et la lecture sont de 29,97 images par seconde (ips) 
pour la vidéo NTSC et de 25 ips pour la vidéo PAL. 
La base temps d'une séquence peut être modifiée uniquement si cette séquence ne 
contient aucun clip. Si une séquence contient des clips déjà montés, vous devez les 
déplacer ou les supprimer afin de modifier sa base temps. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 129 

Réglages vidéo QuickTime pour les préréglages de séquence 
m Compresseur : choisissez la méthode de compression, ou codec, pour les clips de votre 
séquence montée. Tout clip de votre séquence n'utilisant pas le codec spécifié dans ce 
menu local doit subir un nouveau rendu. 
Les codecs les plus utilisés pour la capture et le montage de vidéo sont les suivants : 
m DV-NTSC et DV-PAL : ces codecs DV Apple servent à capturer la vidéo numériquement 
à partir d'appareils compatibles FireWire, par exemple les caméscopes, platines, ou 
convertisseurs analogique-vidéonumérique. Les codecs importent la vidéo numérique 
(DV ) sous forme de vidéo codée en YUV, puis Final Cut Pro la traite de façon à ce que 
le résultat présente les mêmes niveaux de couleurs et de luminosité que les données 
capturées. 
m Animation JPEG A et B : ce sont des codecs à débit variable, similaires à ceux 
qu'emploient les cartes de capture vidéo. Animation JPEG est un codec avec perte, 
c'est-à-dire qu'il dégrade la qualité de votre vidéo (ou ajoute des “parasites”) lorsqu'il 
applique la compression. L'ampleur de ces derniers dépend du débit que vous 
choisissez. Sur le marché, plusieurs cartes de capture et de lecture utilisent l'un ou 
l'autre de ces codecs pour la capture et l'exportation. Contactez le fabricant de votre 
carte de capture pour savoir quel codec utiliser. 
m Photo-JPEG : le codec Photo-JPEG est similaire au M-JPEG, à l'exception de la 
dégradation de la qualité qui est généralement moindre à débit égal. Il est possible que 
les séquences JPEG ne soient pas lues en temps réel sur votre ordinateur, en fonction 
de sa vitesse et du débit de la séquence. Elles ne peuvent être lues via une carte de 
capture vidéo si un nouveau rendu n'a pas été appliqué. 
m Codecs de tierce partie : La plupart des cartes de capture de tierce partie utilisent un 
codec basé sur des variantes du codec M-JPEG. 
130 Chapitre 5 

Remarque : si vous travaillez sur un long montage avec des formats source numériques 
et analogiques différents, ne capturez pas certains clips à l'aide de FireWire et d'autres à 
l'aide d'une carte de capture vidéo de tierce partie. En effet, ceci entraîne un rendu 
inutile, car une série de clips se verra réappliquer un rendu via le codec spécifié dans vos 
réglages de séquence. Choisissez une méthode de capture pour toutes vos données 
(capture de vos données vidéonumériques à l'aide d'un convertisseur analogique ou de 
vos données analogiques à l'aide d'un convertisseur FireWire). Pour plus d'informations 
sur la capture vidéo, consultez le chapitre 9, intitulé “Importation de graphismes, de 
fichiers QuickTime et de fichiers audio”, à la page 321. 
m Qualité : déplacez le curseur ou entrez un pourcentage pour déterminer le niveau de 
qualité visuelle de l'image. Des réglages peu élevés appliquent une compression plus 
forte avec une qualité visuelle moindre, alors que des réglages plus élevés appliquent une 
compression plus faible avec une meilleure qualité visuelle. La qualité dépend du codec 
sélectionné. 
m Avancé : cliquez sur ce bouton pour définir, si besoin est, des réglages vidéo QuickTime 
supplémentaires pour votre matériel vidéo. Pour plus de détails, consultez la section 
“Réglages vidéo QuickTime avancés pour les préréglages de séquence”. 
Réglages audio QuickTime pour les préréglages de séquence 
m Débit : choisissez une fréquence d'échantillonnage audio standard. 
m 8 kHz à 22,225 kHz : ces fréquences d'échantillonnage basses s'emploient pour le 
multimédia. 
m 32 kHz et 48 kHz : les formats Mini-DV, DV-Cam et DVC-Pro utilisent tous ces deux 
fréquences, 48 kHz étant la plus fréquente (dans le menu de votre caméscope, 
sélectionnez 12 bits pour 32 kHz et 16 bits pour 48 kHz). 
m 44,1 kHz : fréquence d'échantillonnage des CD musicaux. 
Remarque : si vous utilisez des données audio 32 kHz (12 bits) et 48 kHz (16 bits) dans 
la même séquence, une légère déformation du son peut se produire. Vous pouvez mixer 
de l'audio 44,1 kHz et 48 kHz sans déformation du son, mais la qualité sera toujours 
meilleure si la fréquence est réglée sur 48 kHz. Dans Final Cut Pro, suréchantillonner, ou 
utiliser une fréquence d'échantillonnage supérieure, permet toujours d'obtenir un 
meilleur son que souséchantillonner. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 131 

m Avancé : cliquez sur ce bouton pour définir des réglages audio QuickTime 
supplémentaires. Pour plus de détails, consultez la section “Réglages audio QuickTime 
avancés pour les préréglages de séquence” à la page 134. 
Réglages vidéo QuickTime avancés pour les préréglages de séquence 
En général, vous n'avez pas à ajuster ces réglages. Selon votre matériel vidéo, vous pouvez 
être amené à modifier certains réglages supplémentaires pour le codec sélectionné dans 
l'éditeur de préréglages de séquence. Pour plus de détails sur les codecs QuickTime et leurs 
réglages, consultez le chapitre 25, intitulé “Choix d'une méthode de sortie pour la 
distribution finale”, à la page 1191. 
Tous ces réglages doivent correspondre à ceux des clips que vous capturez ou importez. 
m Mode de compression : choisissez la méthode de compression, ou codec, utilisée par vos 
clips dans votre séquence montée. Par exemple, si vous montez des données capturées à 
partir d'un caméscope DV NTSC, choisissez le codec DV-NTSC. 
Selon le codec sélectionné, vous pouvez choisir d'autres profondeurs de couleurs dans 
le deuxième menu local. Si d'autres options sont disponibles pour le codec sélectionné, 
cliquez sur Options. 
m Qualité de l'image : la plupart des codecs permettent divers degrés de compression 
spatiale, c'est-à-dire que vous pouvez spécifier le niveau de compression appliqué à 
chaque image du clip vidéo. Ajustez le curseur Qualité pour choisir le réglage souhaité : 
Mini applique la plus forte compression avec la qualité visuelle la plus faible, alors que 
Maxi applique la plus faible compression avec la meilleure qualité visuelle. La qualité 
dépend du codec sélectionné. 
Par exemple, si vous capturez de la vidéo à l'aide du codec Animation JPEG-A, vous 
placerez sans doute le curseur sur Moyenne, qui diminue le débit et la qualité de votre 
vidéo capturée. 
132 Chapitre 5 

m Images/seconde : entrez ou sélectionnez une valeur dans le menu local pour spécifier le 
nombre d'images par seconde de votre séquence. La fréquence choisie doit correspondre 
à la base temps indiquée dans votre préréglage de séquence. Par exemple, si vous 
travaillez avec de la vidéo NTSC, réglez votre fréquence sur 29,97 ips. Avec des données 
PAL, sélectionnez 25 ips. 
m Une image clé pour _ images : vous devez spécifier ce paramètre seulement si vous avez 
l'intention d'exporter votre séquence. Si le codec sélectionné utilise la compression 
temporelle, cochez cette case pour activer cette option, puis entrez une valeur afin de 
définir le nombre d'images entre les images clé. La compression temporelle compare une 
image vidéo à la suivante. Si votre clip comporte peu d'animation, la variation d'une image 
à la suivante étant donc nulle, ce type de compression donne de meilleurs résultats. 
L'augmentation du nombre d'images entre les images clés accroît la quantité de 
compression et réduit la taille du fichier final. Cependant, en fonction du codec utilisé, un 
plus grand nombre d'images entre les images clés peut dégrader la qualité du fichier, 
notamment des clips et des séquences contenant beaucoup d'animations (d'autres 
codecs sans perte, animation par exemple, n'entraînent aucune dégradation de la qualité). 
Un réglage d'une image clé toutes les dix images est un bon point de départ. 
Par exemple, si vous sortez un film QuickTime via le codec Animation, vous pouvez régler 
la fréquence sur 25 ips et la fréquence d'image clé sur 25, afin qu'une image clé soit créée 
toutes les 25 images. Final Cut Pro utilise cette proportion, avec le modèle de 
compression vidéo spécifié par le codec Animation, pour compresser votre vidéo sans 
dégradation de la qualité. Pour plus d'informations sur la compression vidéo et la sortie, 
consultez le chapitre 25, intitulé “Choix d'une méthode de sortie pour la 
distribution finale”, à la page 1191. 
m Débit limité à _Ko/s : cette option est disponible pour certains codecs. Cliquez pour la 
sélectionner, puis entrez un débit cible pour votre fichier QuickTime. Le codec applique 
une combinaison de compression spatiale et temporelle pour tenter de parvenir à votre 
débit cible. Tenez compte des valeurs sélectionnées pour la dimension et la fréquence 
d'image, afin de ne pas fixer un débit cible impossible et de risquer d'aboutir à des 
résultats décevants. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 133 

Réglages audio QuickTime avancés pour les préréglages de séquence 
En général, vous n'aurez pas à modifier ces réglages. Si vous utilisez une carte de capture de 
tierce partie, il sera peut-être nécessaire d'ajuster ces réglages pour le compresseur, ou 
codec, utilisé avec cette carte. Pour plus d'informations, consultez la documentation de votre 
carte de capture. 
m Compresseur : choisissez un compresseur audio, s'il en existe. Si le compresseur audio 
choisi comporte des options supplémentaires, cliquez sur Options. 
m Fréquence : choisissez une fréquence d'échantillonnage standard dans le menu local ou 
entrez une valeur pour spécifier la fréquence de sortie audio. Pour plus d'informations sur 
les fréquences d'échantillonnage audio, consultez la section “À propos des fréquences 
d'échantillonnage et des profondeurs de bits” à la page 790. 
m Taille : choisissez une résolution audio ; la valeur 8 bits est généralement employée pour 
les clips multimédia, 16 bits pour les travaux professionnels. 
m Mode : choisissez soit le mode Mono, soit le mode Stéréo pour la sortie audio de votre 
séquence. 
Réglages de traitement vidéo pour les préréglages de séquence 
Si votre codec gère l'espace de couleur YUV (ou YCrCb), vous serez en mesure de définir des 
options supplémentaires dans l'onglet Traitement vidéo. Pour savoir quels codecs sont 
concernés, rendez-vous sur le site Web de Final Cut Pro, www.apple.com/fr/finalcutpro 
134 Chapitre 5 

m Toujours rendre en RVB : si cette case est cochée, les codecs traitant normalement 
la couleur avec l'espace de couleur YUV (ou YCrCb) sont contraints de la traiter avec 
l'espace de couleur RVB. La sélection de cette option peut entraîner de légers 
changements de couleur dans vos données rendues. Si votre carte de capture vidéo 
ne gère pas le rendu YUV, cette option n'est pas disponible. 
Sélectionnez cette option si une composition dans l'espace de couleur RVB est 
susceptible de donner un résultat différent de celui escompté dans un espace de couleur 
YUV direct (dû à la couleur ou à la luminance). Par exemple, si vous utilisez des filtres 
After Effects, dont le traitement se fait uniquement dans l'espace RVB, avec des filtres 
Final Cut Pro, dont le traitement se fait dans l'espace YUV, la sélection de cette option 
garantit un aspect cohérent. 
m Traiter le blanc maximum comme : de nombreux caméscopes vidéonumériques enregistrent 
la vidéo avec des blancs plus lumineux que 100 IRE, niveau autorisé par les normes vidéo 
(appelés CCIR 601). Les blancs excédant 100 IRE sont qualifiés de “super blanc”. 
Lorsque vous utilisez des clips créés dans l'espace de couleur RVB (tels que des fichiers 
graphiques importés, des clips générateurs Final Cut Pro de type caches ou dégradés, ou 
encore des films QuickTime utilisant des codecs dans l'espace de couleur RVB), les blancs 
contenus dans ces clips importés peuvent être différents de ceux contenus dans les clips 
enregistrés avec des niveaux de super blanc. 
Ce menu local vous permet de faire concorder la luminosité RVB avec des clips YCrCb 
utilisant le super blanc. Ce menu ne s'affiche que si “Toujours rendre en RVB” n'est pas 
sélectionné. 
m Blanc : si vous sélectionnez ce réglage, la luminosité maximale des clips importés 
de l'espace de couleur RVB est de 100 IRE (blanc normal). Si vous êtes sûr que la 
luminosité de vos clips vidéo importés plafonne à 100 IRE, utilisez ce réglage. 
m Super blanc : si vous sélectionnez ce réglage, la luminosité maximale des clips 
importés de l'espace de couleur RVB correspond aux niveaux de super blanc des clips 
provenant de caméscopes vidéonumériques. 
À propos des préréglages de capture 
Un préréglage de capture est un ensemble de réglages contrôlant la capture de vos données. 
Ces réglages, basés sur le matériel vidéo utilisé pour lire vos données sources, comprennent 
la dimension image, les proportions, une option anamorphosée, ainsi que les réglages vidéo 
et audio QuickTime. 
Important Si vous utilisez une carte de capture vidéo de tierce partie, consultez sa 
documentation pour définir un préréglage de capture approprié. Des réglages de capture 
incorrects peuvent entraîner des pertes d'images et d'autres problèmes. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 135 

À propos des réglages des préréglages de capture 
Dans cette section, vous trouverez une description des réglages disponibles dans l'éditeur de 
préréglages de capture. Rappelez-vous que les réglages que vous sélectionnez pour votre 
préréglage de capture sont appliqués à toutes les données que vous capturez. Même si vous 
prévoyez de livrer vos fichiers à une résolution plus faible pour une utilisation multimédia 
pour vos fichiers, il est conseillé de capturer vos données avec la plus haute qualité, puis de 
les compresser ultérieurement. 
Les options les plus appropriées pour capturer une vidéo en résolution maximale (comme 
DV, Photo JPEG ou Animation JPEG avec une carte de capture de tierce partie) sont décrites 
dans la section suivante. 
Réglages généraux pour les préréglages de capture 
m Nom : attribuez un nom au préréglage. Ce nom apparaît à deux endroits de la fenêtre 
Réglages audio/vidéo : le menu local Prérég. de capture de l'onglet Résumé et la liste de 
l'onglet Prérég. de capture. 
m Description : entrez une brève description, ou résumé, de l'utilisation du préréglage. 
m Dimension image : sélectionnez une dimension image dans le menu local Proportions. 
Pour utiliser une autre dimension image, sélectionnez Personnalisé, puis entrez une 
dimension image non proposée dans les zones Largeur et Hauteur. Dimensions image 
courantes pour la vidéo : 
136 Chapitre 5 

m 640 x 480 : proportion 4:3 adaptée à la vidéo multimédia avec pixel carré 
m 720 x 480 : dimension image vidéo avec pixel non carré pour vidéo DV-NTSC 
m 720 x 576 : dimension image vidéo avec pixel non carré pour vidéo CCIR 601-PAL 
ou DV-PAL 
m 720 x 486 : dimension image vidéo avec pixel non carré pour vidéo standard 
CCIR 601 NTSC 
Même si votre vidéo a pour objectif une utilisation multimédia et donc une dimension 
image plus petite, il est conseillé de la capturer et de la monter dans sa taille maximale, 
puis de la redimensionner par la suite. 
m Anamorphosé : cochez cette case si vous capturez des données 16:9. 
m La carte de capture gère la lecture et la capture simultanées : cochez cette case (en bas 
de la fenêtre) si votre carte est capable d'afficher la vidéo sur un moniteur externe lorsque 
la fenêtre Consigner et capturer est ouverte pour la capture vidéo. Pour plus 
d'informations, consultez la documentation de votre carte. 
Réglages vidéo QuickTime pour les préréglages de capture 
m Numériseur : choisissez l'interface de capture souhaitée. Si vous utilisez FireWire, 
mais ne disposez pas de périphérique FireWire, elle est définie sur Manquant ( Vidéo 
vidéonumérique). 
m Entrée : choisissez l'entrée vidéo souhaitée. De nombreuses cartes de capture de tierce 
partie comportent de multiples entrées vidéo, parmi lesquelles Composite, S-Vidéo et le 
composant YUV (également appelé YCrCb). 
m Compresseur : choisissez le codec recommandé par le fabricant de votre carte de 
capture vidéo. Si vous utilisez FireWire, sélectionnez DV-NTSC ou DV-PAL, selon le 
standard utilisé. 
m Qualité : déplacez le curseur ou entrez un pourcentage pour déterminer le niveau de 
qualité visuelle de l'image conformément à la documentation de votre carte de capture 
vidéo. Si vous utilisez FireWire, réglez-le sur Moyenne. 
m IPS (Images par seconde) : choisissez une valeur pour spécifier le nombre d'images 
capturées par seconde. Pour NTSC, sélectionnez 29,97 ips, et 25 ips pour PAL. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 137 

Remarque : cette valeur doit correspondre à la base temps que vous prévoyez d'utiliser 
dans vos séquences montées. 
m Limiter débit à _Ko : si vous utilisez une carte de capture analogique-numérique, cliquez 
pour sélectionner cette option, puis entrez une valeur numérique dans le champ, afin de 
définir le débit des clips capturés en kilo-octets (Ko) par seconde. 
Remarque : le format vidéonumérique possédant un débit de données fixe, cette 
option ne s'applique pas aux clips DV.
Le débit spécifié détermine la qualité de votre vidéo. Voici quelques exemples de débits 
d'échantillonnage :
m M-JPEG offline : 1 Mo/sec.
m format vidéo DV : 3,6 Mo/sec. 
m M-JPEG de qualité moyenne : 6 Mo/sec.
m M-JPEG 2:1 haute qualité : 12 Mo/sec.
Le débit le plus élevé dépend de la capacité maximale de votre carte de capture et de la 
vitesse de transfert maximum de votre disque dur. Pour plus d'informations, consultez la 
documentation de votre carte vidéo ou de votre disque dur. Consultez également 
“Recherche du débit maximal d'un équipement vidéo analogique”.
m Avancé : cliquez sur ce bouton pour définir, si besoin est, des réglages vidéo QuickTime 
supplémentaires pour votre matériel vidéo. Pour plus de détails, consultez la section 
“Réglages vidéo QuickTime avancés pour les préréglages de capture” à la page 139. 
Recherche du débit maximal d'un équipement vidéo analogique 
Si vous n'êtes pas sûr du débit maximal de votre équipement, procédez comme suit :
1 Capturez un clip vidéo à partir d'une bande d'un débit de 3 Mo/sec. 
2 Si aucune perte d'image n'est signalée, augmentez le débit jusqu'à 3,5 Mo/sec., 
puis recapturez le clip.
3 Si aucune perte d'image n'est signalée, recapturez le même clip, en augmentant 
le débit de 0,5 Mo/sec. chaque fois, jusqu'à ce que vous soit signalé une perte 
d'image. 
Lorsqu'un message vous avertit que des images ont été perdues, vous avez atteint le 
débit maximal de votre équipement. 
138 Chapitre 5 

Réglages audio QuickTime pour les préréglages de capture 
m Périphérique : choisissez l'interface de capture audio souhaitée : Sans, Intégrée, DV 
audio ou CD interne. Si vous sélectionnez Sans, certaines options (Entrée, Débit, Avancé) 
ne sont plus disponibles. Si vous utilisez FireWire mais ne disposez pas de périphérique 
FireWire, le réglage est DV Audio [absent]. 
Si vous utilisez une carte de capture de tierce partie, son entrée audio est un élément du 
menu local. Consultez la documentation de votre carte pour déterminer les réglages 
Entrée et Débit, ainsi que toute option avancée. 
m Entrée : choisissez les pistes audio à capturer : 2 premiers canaux, 2 canaux suivants ou 
Mélanger 4 canaux. Les périphériques vidéo DV peuvent gérer jusqu'à quatre pistes audio, 
mais vous ne pouvez en enregistrer que deux à la fois. Mélanger 4 canaux mixe les quatre 
pistes audio en deux pistes stéréo. 
m Débit : choisissez une fréquence d'échantillonnage audio standard. Sélectionnez 32 kHz 
ou 48 kHz si vous importez de l'audio DV à 12 bits ou 16 bits, et 44,1 kHz si vous importez 
de l'audio de qualité CD. 
m Avancé : cliquez sur ce bouton pour définir, si besoin est, des réglages audio QuickTime 
supplémentaires pour votre matériel vidéo. Pour plus de détails, consultez la section 
“Réglages audio QuickTime avancés pour les préréglages de capture” à la page 141. 
Réglages vidéo QuickTime avancés pour les préréglages de capture 
En règle générale, il vous suffit de sélectionner un codec, une fréquence et un débit. Dans 
certains cas, vous pouvez être amené à définir des réglages avancés pour la compression et la 
source. 
m Sélectionnez Compression ou Source dans le menu local, puis spécifiez vos réglages. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 139 

Réglages avancés de compression pour les préréglages de capture 
Sélectionnez Mode. 
Spécifiez les réglages 
souhaités. 
m Mode : choisissez un mode de compression pour la vidéo capturée. Pour le format DV, 
sélectionnez DV-NTSC ou DV-PAL, selon le standard utilisé. Si vous utilisez une carte de 
capture de tierce partie, sélectionnez le codec de la carte. Pour plus d'informations, 
consultez la documentation de votre carte. 
m Couleurs : choisissez une profondeur de couleur pour la vidéo capturée. Pour le format DV, 
la seule option disponible est Couleur. Les codecs de tierce partie peuvent vous proposer 
d'autres options. Pour plus d'informations, consultez la documentation de votre carte. 
m Qualité : déplacez le curseur pour déterminer la qualité de l'image de votre vidéo. Une 
qualité d'image plus faible provoque une forte compression, alors qu'une meilleure 
qualité implique une plus faible compression. Pour le format DV, veillez à ce que cette 
option soit définie sur Maxi. 
m Images/seconde : choisissez une valeur pour spécifier le nombre d'images capturées par 
seconde. Pour NTSC, sélectionnez 29,97 ips et 25 ips pour PAL.
Remarque : cette valeur doit correspondre à la base temps que vous prévoyez d'utiliser 
dans vos séquences montées.
m Une image clé pour _ images : si votre codec de capture utilise la compression 
temporelle, cochez cette case pour activer cette option, puis entrez un nombre afin de 
définir le nombre d'images entre les images clé. Ne sélectionnez pas cette option pour la 
capture vidéo (elle doit uniquement être activée pour rendre les clips compressés). 
m Débit limité à _Ko/s : avec certains codecs, vous pouvez cliquer sur cette option pour la 
sélectionner, puis entrer un débit cible pour votre fichier QuickTime compressé. Le codec 
applique une combinaison de compression spatiale et temporelle pour tenter de parvenir 
à votre débit cible. Tenez compte des valeurs sélectionnées pour la dimension et la 
fréquence d'image, afin de ne pas fixer un débit cible impossible et de risquer d'aboutir à 
des résultats décevants. 
140 Chapitre 5 

Réglages de source avancés pour les préréglages de capture 
Sélectionnez Source. 
Spécifiez 
les réglages souhaités. 
m Convertisseur : choisissez le matériel de numérisation souhaité. Les choix proposés 
dans le menu local comprendront votre carte de capture de tierce partie ou votre 
périphérique DV. 
m Source : choisissez une interface d'entrée vidéo. En général, les périphériques DV n'ont 
qu'une seule interface d'entrée, alors que les cartes de capture de tierce partie peuvent 
disposer d'entrées séparées pour Composite, S-Vidéo, le composant YUV ou RVB, et SDI. 
Choisissez l'entrée souhaitée pour l'enregistrement vidéo. 
m Format : choisissez un format de télédiffusion (NTSC ou PAL), en fonction de votre 
vidéo source. 
m Filtre : sélectionnez le type de filtre utilisé lors du traitement de la vidéo source : TV, 
Vidéodisque ou Magnétoscope. Cette option n'est pas disponible pour le format DV. 
Réglages audio QuickTime avancés pour les préréglages de capture 
Dans certains cas, vous devrez définir des réglages audio avancés. 
m Sélectionnez Échantillonage ou Source dans le menu local, puis spécifiez vos réglages. 
Vous devez également spécifier d'autres réglages à droite de la zone de dialogue. 
Réglages avancés d'échantillon pour les préréglages de capture 
Sélectionnez
Échantillon.
Spécifiez 
les réglages souhaités. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 141 

m Fréquence : choisissez une fréquence d'échantillonnage audio standard. Sélectionnez 
32 kHz ou 48 kHz si vous importez de l'audio DV à 12 bits ou 16 bits et 44,1 kHz si vous 
importez de l'audio de qualité CD. 
m Taille : choisissez une profondeur de couleur audio. Elle doit être de 16 bits dans la 
plupart des cas. 
Réglages de source avancés pour les préréglages de capture 
Sélectionnez Source. 
Spécifiez 
les réglages souhaités. 
m Péripherique : choisissez l'interface de capture audio souhaitée : Sans, Intégré, DV audio 
ou CD interne. Si vous utilisez une carte de capture de tierce partie, vous pouvez 
également choisir son entrée audio. 
m Source : choisissez les pistes audio à capturer : 2 premiers canaux, 2 canaux suivants ou 
Mélanger 4 canaux. Les périphériques vidéo DV peuvent gérer jusqu'à quatre pistes audio, 
mais vous ne pouvez en enregistrer que deux à la fois. Mélanger 4 canaux mixe les quatre 
pistes audio en deux pistes stéréo. 
Réglages audio supplémentaires pour les préréglages de capture 
m Haut-parleur : choisissez une option pour la méthode de lecture du son avec Final Cut 
Pro: Désactivé, Activé ou Désactivé pendant l'enregistrement. 
m Volume : déplacez le curseur pour régler le volume de lecture du haut-parleur. Ce réglage 
n'influe pas sur le volume enregistré d'un clip capturé ou de clips sauvegardés sur votre 
disque dur. 
142 Chapitre 5 

m Gain : déplacez ce curseur pour régler les niveaux de gain lors de l'enregistrement de 
l'audio seulement ou lors de la capture vidéo. 
À propos des préréglages de contrôle de périphérique 
Un préréglage de contrôle de périphérique est un ensemble de réglages déterminant 
comment le Final Cut Pro contrôle votre matériel vidéo. Ces réglages, basés sur votre 
système et le protocole utilisé pour contrôler votre caméscope ou votre platine, 
comprennent le protocole de connexion (comme FireWire), la source temporelle, le système 
(NTSC ou PAL), la dimension poignées, les décalages de code temporel et de lecture. 
Les réglages de ce préréglage sont utilisés lors de la consignation, de la capture et du 
montage sur bande, ainsi que lors de l'utilisation de la commande Lecture autour de l'image 
dans le Visualiseur et le Canevas. 
Utilisation de plusieurs platines vidéo pour la capture de données 
Si vous capturez régulièrement des données à partir de plusieurs platines vidéo, vous 
pouvez être amené à modifier vos réglages de contrôle de périphérique chaque fois 
que vous utilisez une platine différente. Par exemple, le décalage de code temporel est 
généralement différent d'une platine à l'autre, même avec des platines DV. 
Afin d'éviter un perpétuel réétalonnage, il est conseillé de créer un préréglage de 
contrôle de périphérique par platine. Lorsque vous changez de platine, il vous suffit de 
changer de préréglage de contrôle de périphérique. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 143 

À propos des réglages de préréglage de contrôle de 
périphérique 
Dans cette section, vous trouverez une description des réglages et options disponibles dans 
l'éditeur de préréglages de contrôle de périphérique. 
m Nom : attribuez un nom au préréglage. Ce nom apparaît à deux endroits de la fenêtre 
Réglages audio/vidéo : le menu local Contrôle de périph. dans l'onglet Résumé et la liste 
des préréglages de l'onglet Prérég. de contrôle de périph. 
m Description : entrez une brève description, ou résumé, de l'utilisation du préréglage. 
m Protocole : choisissez le protocole utilisé par votre caméscope ou votre platine. 
144 Chapitre 5 

m Si vous utilisez FireWire : choisissez Apple FireWire ou Apple FireWire Basic, selon le 
périphérique connecté. La version Basic est un protocole simplifié de contrôle de 
périphérique pour les caméscopes et les platines qui ne sont pas compatibles avec 
l'ensemble du logiciel Apple FireWire. Le protocole Basic ne dégrade pas la qualité 
audio ou vidéo de vos données capturées. Pour plus d'informations sur la technologie 
FireWire, rendez-vous sur www.apple.com/fr/firewire/, le site Web FireWire d'Apple. 
Vous pouvez être amené à installer un ou plusieurs scripts de syntoniseur DV pour que 
votre caméra fonctionne correctement avec Final Cut Pro. Certains scripts sont 
disponibles sur le CD Final Cut Pro dans le dossier Extras. Pour plus d'informations sur 
le protocole et le script de syntoniseur à utiliser, rendez-vous sur le site Web de Final 
Cut Pro, www.apple.com/fr/finalcutpro 
m Si vous utilisez un contrôle de périphérique en série : choisissez une option en 
fonction de l'équipement utilisé. Consultez la documentation de votre équipement 
pour connaître les contrôles de périphérique en série gérés. Pour plus d'informations 
sur le contrôle de périphérique en série, consultez la section “Utilisation du contrôle 
de périphérique série” à la page 43. 
m Source temporelle : certains caméscopes ou certaines platines ont de multiples pistes de 
code temporel pouvant être lues indépendamment ou simultanément. Sélectionnez la 
piste à partir de laquelle vous souhaitez que Final Cut Pro lise le code temporel : 
m LTC : longitudinal timecode (LTC) est un signal audio situé sur une piste spéciale de 
vos bandes sources. On parle de LTC lorsque vous ajoutez ou modifiez du code 
temporel sur une bande originale après son enregistrement. Il est également utilisé 
par les formats audio professionnels, tels que DAT et ADAT. 
m VITC : les VITC (vertical interval timecode) sont écrits dans le signal vidéo sur votre 
bande source lors de l'enregistrement de la vidéo. Sur un moniteur en mode 
Underscan, vous pouvez les voir sous forme d'une série de petits points carrés, en 
haut du signal vidéo (ces carrés apparaissent dans Final Cut Pro, sauf lorsque vous 
capturez des clips vidéonumériques). Faisant partie du signal vidéo, les codes 
temporels VITC ne peuvent être modifiés sur vos bandes originales. La portion 
correspondant au VITC sur le signal vidéo n'est pas capturée comme faisant partie 
intégrante d'une image vidéo d'un clip Final Cut Pro. 
m LTC+VITC : les LTC et VITC sont souvent écrits ensemble sur de nombreuses bandes 
sources avec des numéros de code temporel identiques. Si vous sélectionnez ce 
réglage, Final Cut Pro considère ces deux codes temporels, afin qu'un code temporel 
précis puisse être lu, que la bande soit en marche ou à l'arrêt. 
m Timer : code temporel horaire. 
m Temps DV : le code temporel DV (vidéonumérique) est disponible pour les 
périphériques utilisant FireWire. Il n'est pas très précis en ce qui concerne les images. 
Pour une plus grande précision, sélectionnez LTC ou VITC. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 145 

m Port : choisissez le port auquel votre câble de contrôle de périphérique est connecté. 
Si vous utilisez le code temporel DV, cette option n'est pas disponible. Si vous utilisez le 
contrôle de périphérique en série plutôt que le contrôle de périphérique DV, 
sélectionnez votre adaptateur USB-série. 
m Fréquence : choisissez la fréquence de la vidéo à capturer. Pour NTSC, sélectionnez 29,97 
ips et 25 ips pour PAL. 
m Utiliser le mécanisme de recherche de la platine : cochez cette case pour utiliser un 
mécanisme de recherche interne à la platine, afin de trouver le code temporel, s'il en 
existe. Les platines avec contrôle de périphérique en série peuvent proposer cette option. 
Ne la sélectionnez pas si votre platine a des difficultés à placer la tête de lecture sur un 
code temporel donné pendant la capture. Pour plus d'informations, consultez la 
documentation de votre appareil vidéo. 
m Pre-roll : entrez une valeur pour déterminer combien de temps à l'avance le caméscope 
ou la platine contrôlé(e) par périphérique commencent la lecture de votre bande source 
avant de lancer la capture. La valeur par défaut de trois secondes convient dans la plupart 
des cas. Le réglage de pre-roll vous donne à votre périphérique le temps d'atteindre et de 
conserver une vitesse constante, après un lancement à partir d'une position “arrêt” ou 
“pause”. La quantité de pre-roll ne doit en aucun cas rencontrer une rupture de code sur 
votre bande. Si cela arrive, des erreurs de code temporel peuvent survenir dans votre 
clip capturé. 
Par exemple, si vous souhaitez capturer un clip commençant à 00:23:22:00 mais qu'il 
existe une rupture de code à 00:23:20:00, Final Cut Pro lance l'enregistrement à 
00:23:19:00, avant la rupture. L'image perdue est capturée, entraînant un code temporel 
incorrect pour la totalité du clip. Vous devez régler la capture de votre clip sur un point 
d'entrée ultérieur, comme 00:23:24:00, ou réduire la valeur de pre-roll à une ou deux 
secondes, en espérant que votre platine atteigne la vitesse à temps, afin d'enregistrer le 
clip correctement. 
m Post-roll : entrez une valeur pour déterminer la quantité de vidéo lue après la position 
actuelle. Cette option est utilisée (avec le réglage de pre-roll) lorsque vous cliquez sur le 
bouton Lecture autour de l'image du Visualiseur ou du Canevas, et lors d'un aperçu d'un 
raccord dans la fenêtre Sortie sur bande. 
146 Chapitre 5 

m Décalage code temporel : le mode de capture du code temporel et de la vidéo dans Final 
Cut Pro peut entraîner un décalage léger mais persistant, entre les écritures de la vidéo et 
du code temporel sur votre disque. Vous devez donc étalonner votre code temporel en 
déterminant le décalage, puis en l'entrant dans ce champ avant la capture vidéo à l'aide 
du contrôle de périphérique. La précision de l'image de vos raccords dépend du 
fonctionnement conjoint de votre code temporel et de votre périphérique vidéo. Pour 
plus d'informations, consultez la section “Étalonnage du signal de code temporel” à la 
page 278. 
m Dimension poignées : entrez une valeur dans ce champ pour ajouter automatiquement 
du métrage, ou poignées, aux clips capturés par lot (à savoir, tous les clips capturés au 
même moment). 
m Décalage de lecture : entrez un nombre pour compenser le décalage entre le début de la 
lecture et le début de l'enregistrement sur la platine lors de la sortie sur bande. Cette 
valeur est normalement fixée à zéro. Entrez une valeur positive pour lancer la lecture 
avant l'enregistrement et une valeur négative pour la lancer après. 
Remarque : si la première image est dupliquée sur plusieurs images lors de la sortie sur 
bande, entrez le nombre d'images dupliquées dans ce champ pour éliminer le problème. 
Spécification des réglages de vidéo externe 
Les réglages de vidéo externe déterminent si vous visualisez la vidéo externe sur votre 
caméscope, platine ou moniteur NTSC ou PAL, ainsi que dans quelles conditions. Vous 
pouvez spécifier ces réglages à plusieurs endroits. 
m Fenêtre Réglages audio/vidéo : dans cette fenêtre, vous pouvez modifier les réglages de 
lecture de vidéo, d'impression vers vidéo et de sortie sur bande. Pour plus d'informations, 
consultez la section ci-après, “Sélection d'un réglage de vidéo externe”. 
m Onglet Vidéo externe : cet onglet de la fenêtre Réglages audio/vidéo vous permet de 
spécifier des options supplémentaires lors de la visualisation de vidéo externe. Pour plus 
d'informations, consultez la section “Spécification des réglages de vidéo externe” à la 
page 149. 
m Menu Présentation : à partir de ce menu, vous pouvez modifier certaines options pour la 
visualisation de vidéo externe. Pour plus d'informations, consultez la section “Contrôle 
lors du rendu de Final Cut Pro” à la page 151. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 147 

Sélection d'un réglage de vidéo externe 
Lorsque vous sélectionnez une configuration simplifiée, le réglage de vidéo externe est 
automatiquement défini. Vous pouvez toutefois le modifier si vous le souhaitez. 
Pour sélectionner le réglage de vidéo externe : 
1 Sélectionnez Réglages audio/vidéo dans le menu Édition. 
2 Dans l'onglet Résumé, sélectionnez une option dans le menu local Vidéo externe, puis 
cliquez sur OK. 
m Aucun : cette option désactive la sortie vidéo externe. Si vous lisez des clips ou des 
séquences dans Final Cut Pro, vous n'aurez pas la possibilité de les visualiser sur votre 
caméscope, votre platine ou votre moniteur NTSC ou PAL. 
m Apple FireWire NTSC (720 x 480) : si FireWire est intégré à votre ordinateur et que ce 
dernier est correctement connecté à un périphérique NTSC activé, cette sélection est 
affichée. Si vous la sélectionnez et si une télévision ou un moniteur vidéo est connecté(e) 
à votre périphérique vidéonumérique, votre vidéo y sera affichée. 
m Apple FireWire PAL (720 x 576) : si FireWire est intégré à votre ordinateur et que ce 
dernier est correctement connecté à un périphérique PAL activé, cette sélection est 
affichée. Si vous la sélectionnez et si une télévision ou un moniteur vidéo est connecté(e) 
à votre périphérique vidéonumérique, votre vidéo y sera affichée. 
m Images rendues : si vous sélectionnez cette option, les images rendues sont affichées sur 
votre moniteur externe, ainsi que la vidéo ne nécessitant pas de rendu. 
m Autre interface de capture vidéo disponible : si vous disposez d'une carte de capture de 
tierce partie installée, elle apparaît dans cette liste. Choisissez la carte pour visualiser la 
vidéo sur le périphérique qui lui est connecté. 
Lorsque vous modifiez le réglage de vidéo externe (ou un préréglage), votre configuration 
simplifiée existante devient une configuration personnalisée dans le menu local Config. pour. 
Une fois le réglage de 
vidéo externe (ou un 
préréglage) modifié, votre 
configuration simplifiée 
en cours est 
personnalisée. 
148 Chapitre 5 

Spécification des réglages de vidéo externe 
Afin de contrôler davantage la lecture de votre vidéo dans des contextes différents, vous 
pouvez spécifier d'autres options de visualisation de vidéo externe. 
Pour spécifier d'autres réglages de vidéo externe : 
1 Sélectionnez Réglages audio/vidéo dans le menu Édition, puis cliquez sur l'onglet 
Vidéo externe. 
2 Choisissez le réglage souhaité, puis cliquez sur OK. 
Visualisation des options pendant la lecture 
m Visualiser pendant la lecture via : sélectionnez une option pour le mode de visualisation 
de la vidéo lors de la lecture de séquences ou de clips à partir du Visualiseur, du Canevas 
et de la Chronologie. 
m Aucune : cette option désactive la sortie vidéo externe. Si vous lisez des clips ou des 
séquences dans Final Cut Pro, vous ne pouvez pas les visualiser sur votre caméscope, 
votre platine ou votre moniteur NTSC ou PAL. 
m Apple FireWire NTSC (720 x 480) : si FireWire est intégré à votre ordinateur et que ce 
dernier est correctement connecté à un périphérique NTSC activé, cette sélection est 
affichée. Si vous sélectionnez cette option et si une télévision ou un moniteur vidéo 
est connecté(e) à votre périphérique vidéonumérique, votre vidéo y sera affichée. 
m Apple FireWire PAL (720 x 576) : si FireWire est intégré à votre ordinateur et que celuici 
est correctement connecté à un périphérique PAL activé, cette sélection est affichée. 
Si vous la sélectionnez et si une télévision ou un moniteur vidéo est connecté(e) à 
votre périphérique vidéonumérique, votre vidéo y sera affichée. 
m Images rendues : si vous sélectionnez cette option, les images rendues sont affichées 
sur votre moniteur externe, ainsi que la vidéo ne nécessitant pas de rendu. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 149 

m Autre interface de capture vidéo disponible : si vous disposez d'une carte de capture 
de tierce partie installée, elle apparaît dans cette liste. Choisissez la carte pour 
visualiser la vidéo sur le périphérique qui lui est connecté. 
m Options : en fonction de votre matériel, il peut s'avérer nécessaire de décompresser les 
images lors de la visualisation de vidéo sur un moniteur externe. Cliquez sur Options, 
puis cochez la case en regard de “Décompresser après compression”. Cette option n'est 
pas disponible avec FireWire. Si vous utilisez une carte de capture de tierce partie, 
consultez sa documentation afin de savoir si vous devez utiliser cette option. 
Assurez-vous que cette 
case est cochée si 
vous devez 
décompresser 
des images. 
m Duplication sur le bureau pendant la lecture : cochez cette case pour afficher la vidéo à 
la fois sur votre écran d'ordinateur et sur un moniteur externe lors de la lecture de clips 
ou de séquences dans le Visualiseur et le Canevas (certaines cartes de tierce partie 
peuvent comporter des réglages susceptibles d'écraser ce réglage de duplication). 
Visualisation des options pendant l'enregistrement 
m Visualiser pendant l'enreg. via : cette option vous permet d'imprimer ou de monter sur 
bande via une interface de capture vidéo différente de celle utilisée pour visualiser la 
Chronologie. 
Par exemple, si vous utilisez une carte en temps réel, vous souhaiterez sans doute lire 
votre vidéo grâce aux sorties analogiques mais imprimer sur bande votre programme final 
via l'interface FireWire intégrée de votre ordinateur. 
m Identique à la lecture : sélectionnez cette option pour utiliser les mêmes réglages 
lors de la lecture de vidéo à partir du Visualiseur et de la Chronologie. 
m Aucun : cette option désactive la sortie vidéo externe. Si vous lisez des clips ou des 
séquences dans Final Cut Pro, vous ne pouvez pas les visualiser sur votre caméscope, 
votre platine ou votre moniteur NTSC ou PAL. 
m Apple FireWire NTSC (720 x 480) : si FireWire est intégré à votre ordinateur et que 
celui-ci est correctement connecté à un périphérique NTSC activé, cette sélection est 
affichée. Si vous la sélectionnez et si une télévision ou un moniteur vidéo est 
connecté(e) à votre périphérique vidéonumérique, votre vidéo y sera affichée. 
m Apple FireWire PAL (720 x 576) : si FireWire est intégré à votre ordinateur et que celuici 
est correctement connecté à un périphérique PAL activé, cette sélection est affichée. 
Si vous la sélectionnez et si une télévision ou un moniteur vidéo est connecté(e) à 
votre périphérique vidéonumérique, votre vidéo y sera affichée. 
150 Chapitre 5 

m Images rendues : si vous sélectionnez cette option, les images rendues sont affichées 
sur votre moniteur externe, ainsi que la vidéo ne nécessitant pas de rendu. 
m Autre interface de capture vidéo disponible : si vous disposez d'une carte de capture 
de tierce partie installée, elle apparaît dans cette liste. Choisissez la carte à utiliser pour 
imprimer la vidéo. 
m Options : en fonction de votre matériel, il peut s'avérer nécessaire de décompresser les 
images lors de la visualisation de vidéo sur un moniteur externe. Cliquez sur Options, 
puis cochez la case en regard de “Décompresser après compression”. Cette option n'est 
pas disponible avec FireWire. Si vous utilisez une carte de capture de tierce partie, 
consultez sa documentation afin de savoir si vous devez utiliser cette option. 
case est cochée si vous 
devez décompresser 
des images. 
Attessurez-vous que ce
m Duplication sur le bureau pendant l'enregistrement : cochez cette case pour afficher la 
vidéo à la fois sur votre ordinateur et sur un moniteur externe lors de l'enregistrement sur 
bande (certaines cartes de tierce partie peuvent comporter des réglages susceptibles 
d'écraser ce réglage de duplication). 
Contrôle lors du rendu de Final Cut Pro 
Si votre projet comporte de nombreux effets, tels que transitions ou filtres, leur rendu 
pour la lecture est long, sauf si vous possédez un système en temps réel. Vous pouvez 
sélectionner une option d'affichage externe pour contrôler le moment du rendu des clips 
avec effets ou transitions lorsque vous déplacez la tête de lecture dans la Chronologie. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 151 

Pour définir l'option d'affichage externe : 
m Sélectionnez Vidéo externe dans le menu Présentation, puis une option dans 
le sous-menu. 
m Désactivé : désactive les sorties audio et vidéo externes pour que votre moniteur vidéo 
ne lise aucune donnée. 
m Toutes les images : lit la vidéo ne nécessitant pas de rendu et rend automatiquement 
l'image située à la position actuelle de la tête de lecture en mode pause. Cette option est 
utile pour travailler sur la vidéo avec effets et transitions et pour réaliser un contrôle par 
sondage de l'apparence de votre montage à différents endroits de la Chronologie sans 
rendre la totalité de la séquence montée. 
Par exemple, imaginez que vous superposez deux clips vidéo et réglez l'opacité du clip 
supérieur à 50 %. Si vous sélectionnez Toutes les images, Final Cut Pro rend uniquement 
l'image située à la position de la tête de lecture, diminuant ainsi le temps de rendu. 
Déplacez la tête de lecture toutes les secondes dans la Chronologie, afin que chaque 
image soit rendue au fur et à mesure. Vous obtenez ainsi un bon aperçu de l'apparence de 
votre séquence. 
m Images uniques : affiche uniquement la vidéo ne nécessitant pas de rendu. Pour contrôler 
le moment du rendu de Final Cut Pro, sélectionnez cette option. Lorsque vous souhaitez 
rendre l'image située à la position actuelle de la tête de lecture, appuyez sur F15 (ou sur 
Maj+F12 si vous utilisez un PowerBook). 
Cette option est utile si votre séquence comporte de nombreux effets et si le rendu de 
chaque image prend du temps. Vous pouvez ainsi travailler rapidement et ne pas prendre 
de retard en rendant chaque image lorsque vous déplacez la tête de lecture. 
152 Chapitre 5 

Création d'une configuration simplifiée personnalisée 
Si vous utilisez de manière régulière un ensemble de préréglages, vous pouvez créer une 
configuration simplifiée personnalisée. Ceci vous offre une grande souplesse, notamment si 
les configurations simplifiées prédéfinies et les réglages de Final Cut Pro ne correspondent 
pas exactement aux besoins de votre projet. 
Une telle configuration est également utile si vous utilisez une combinaison particulière de 
préréglages ou si vous souhaitez enregistrer votre ensemble de préréglages en vue d'une 
utilisation ultérieure. Chaque fois que vous avez à nouveau besoin de ces réglages, il vous 
suffit de sélectionner votre configuration personnalisée au lieu d'avoir à vous souvenir de 
tous les réglages modifiés. 
Les configurations simplifiées peuvent aisément passer d'un système à l'autre, ce qui est utile 
si vous travaillez sur plusieurs postes de travail. Il vous suffit de copier le fichier de 
configuration simplifiée de l'endroit où il est stocké sur votre disque dur vers un autre 
disque ou un autre support de stockage. 
Remarque : les fichiers de configuration simplifiée que vous créez sont stockés par défaut 
dans : Dossier Système: Préférences: Données Final Cut Pro: Réglages personnalisés. Les 
éléments de ce dossier affichent les préréglages comme déverrouillés dans la liste de chaque 
onglet de préréglage. 
Pour créer une configuration simplifiée : 
1 Sélectionnez Réglages Audio/Vidéo dans le menu Édition. 
2 Dans l'onglet Résumé, sélectionnez les préréglages souhaités. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 153 

Pour plus d'informations, consultez la section “Sélection des préréglages individuels” à la 
page 117. Pour créer un préréglage personnalisé, consultez la section “Création d'un 
nouveau préréglage” à la page 122. 
3 Sélectionnez un réglage de vidéo externe. 
Pour plus d'informations, consultez la section “Sélection d'un réglage de vidéo externe” à la 
page 148. Pour configurer des options supplémentaires, consultez la section “Spécification 
des réglages de vidéo externe” à la page 149. 
4 Cliquez sur Créer config. simplifiée. 
5 Si vous souhaitez que Final Cut Pro vérifie le contrôle de périphérique à chaque démarrage 
de l'application, cochez la case “Vérifier le contrôle de périph. lors du premier démarrage”. 
154 Chapitre 5 

6 Entrez un nom et une description pour votre nouvelle configuration simplifiée, puis cliquez 
sur Créer. 
Entrez une description 
détaillée afin de vous 
rappeler à quoi sert 
cette configuration. 
7 Entrez un nom de fichier et un emplacement si vous ne souhaitez pas utiliser les valeurs 
par défaut. 
Remarque : les fichiers de configuration simplifiée que vous créez sont stockés par défaut 
dans : Dossier Système: Préférences: Données Final Cut Pro: Réglages personnalisés 
8 Cliquez sur Enregistrer. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 155 

Votre nouvelle configuration simplifiée est automatiquement sélectionnée, puis affichée dans 
le menu local Config. pour. 
configuration 
simplifiée 
apparaît 
maintenant dans 
ce menu. 
Votre nouvelle 
Pour supprimer une configuration simplifiée : 
1 Quittez Final Cut Pro. 
2 Faites glisser le fichier Préférences de Final Cut Pro dans la Corbeille. 
Ce fichier se trouve dans : Dossier Système: Préférences: Données Final Cut Pro 
3 Ouvrez le dossier Réglages personnalisés situé dans le dossier Données de Final Cut Pro, puis 
faites glisser le fichier de configuration simplifiée (avec le nom saisi lors de sa création) sur 
la Corbeille. 
Faites glisser la 
configuration simplifiée 
à supprimer 
et le fichier de 
préférences 
vers la Corbeille. 
156 Chapitre 5 

Exemple : Création d'une configuration simplifiée 
L'exemple suivant vous montre comment créer une configuration simplifiée pour la capture 
de vidéo NTSC vidéonumérique à partir d'une platine Beta SP via un adaptateur USB-série 
permettant le contrôle de périphérique en série et un convertisseur analogique-FireWire. 
Vous pouvez utiliser les préréglages de séquence et de capture et le réglage de vidéo externe 
existants, mais vous devez créer un nouveau préréglage de contrôle de périphérique. 
1 Sélectionnez Réglages Audio/Vidéo dans le menu Édition. 
2 Dans l'onglet Résumé, sélectionnez DV PAL 48KHZ dans le menu local Prérég. de séquence. 
3 Sélectionnez DV PAL 48kHz Capture dans le menu local Prérég. de capture. 
4 Sélectionnez Apple FireWire PAL (720 x 576) dans le menu local Vidéo externe. 
Sélectionnez des 
réglages pour tous les 
préréglages 
sauf pour le préréglage 
de contrôle de 
périphérique, étant 
donné que vous allez 
lui créer un préréglage 
personnalisé. 
5 Cliquez sur l'onglet Prérégl. de contrôle de périph. pour créer un nouveau préréglage pour le 
contrôle de périphérique en série. 
a Cliquez sur Éditer pour créer un nouveau préréglage à l'aide du préréglage de contrôle de 
périphérique actuel.
Il est possible que le message suivant apparaisse : “Impossible de modifier le préréglage 
car il est verrouillé. Une copie sera effectuée pour être modifiée.” 
b Dans l'éditeur de préréglages de contrôle de périphérique, modifiez le nom en “Contrôle 
de périphérique en série Beta SP”. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 157 

c Modifiez la description en “Utiliser ce préréglage lors du contrôle de votre platine Beta SP 
via un contrôle de périphérique en série RS-422 ”. 
d Sélectionnez Sony RS-422 dans le menu local Protocole.
e Sélectionnez LTC+VITC dans le menu local Source temporelle.
f Cliquez sur OK.
Finalement, vous devrez étalonner le décalage de code temporel pour la configuration de 
votre matériel, puis le saisir dans ce préréglage de contrôle de périphérique personnalisé 
afin de garantir une capture vidéo précise. Pour plus d'informations, consultez la section 
“Étalonnage du signal de code temporel” à la page 278. 
6 Cliquez sur l'onglet Résumé. 
Le menu local Contrôle de périph. est désormais défini sur le nouveau préréglage, contrôle 
de périphérique en série Beta SP. 
7 Cliquez sur Créer config. simplifiée. 
158 Chapitre 5 

8 Entrez un nom et une description pour votre nouvelle configuration simplifiée, puis 
cliquez sur Créer. 
9 Entrez un nom de fichier et un emplacement si vous ne souhaitez pas utiliser les valeurs par 
défaut, puis cliquez sur Enregistrer. 
Utilisation des configurations simplifiées, des préréglages et des réglages de vidéo externe 159 


2Acquisition 
PARTIE 
2

Chapitre 6 
Chapitre 7 
Chapitre 8 
Chapitre 9 
Chapitre 10 
Stratégies d'acquisition 
Utilisation du Navigateur et gestion 
des projets et clips 
Consignation et capture de donées 
Importation de graphismes, de fichiers 
QuickTime et de fichiers audio 
Importation de listes EDL (Edit Decision Lists) 

CHAPITRE 6 
Stratégies d'acquisition
Avant de réaliser un montage dans Final Cut Pro, vous devez acquérir toutes les données 
nécessaires par capture ou par importation. 
m La capture est l'opération qui consiste à faire passer les données sources de votre 
caméscope ou de votre platine au disque dur de votre ordinateur. 
m L'importation est l'opération qui consiste à copier des fichiers sur le disque dur de votre 
ordinateur puis à importer ces fichiers dans un projet dans Final Cut Pro. 
La consignation est également une phase importante de l'acquisition. Elle consiste 
à identifier les plans que vous voulez capturer sur votre disque pour les utiliser lors 
du montage. 
Vous pouvez capturer et importer à tout moment des données dans un projet. Vous pouvez 
capturer ou importer un groupe de clips, commencer le montage et ensuite ajouter des clips 
à votre projet jusqu'à ce que vous disposiez de tous les éléments nécessaires. 
Données utilisables dans Final Cut Pro 
Divers types de données peuvent être utilisées dans Final Cut Pro :
m des clips vidéo capturés à partir d'une bande
m des fichiers audio capturés à partir d'une bande ou d'un CD ou encore importés de 
bibliothèques de CD-ROM 
m des fichiers d'animation générée par ordinateur (CGI) créés dans d'autres applications 
m des fichiers vidéo importés de bibliothèques de CD-ROM 
m des fichiers graphiques créés dans des applications graphiques 
Vous pouvez importer des fichiers dans divers formats. Consultez à ce sujet la section 
“Formats de fichiers gérés pour l'importation” à la page 322. Final Cut Pro est basé sur la 
technologie QuickTime. Vous pouvez importer les fichiers pouvant être lus avec QuickTime, 
ce qui vous offre une grande souplesse lors de la collecte de données. 

Utilisation de séquences vidéo dans des formats de bande 
différents 
Pour la plupart des projets, vous travaillerez avec des clips vidéo capturés dans des formats 
de bande analogique et numérique. Les clips vidéo capturés dans Final Cut Pro sont stockés 
sur le disque de travail spécifié comme fichiers QuickTime à l'aide du compresseur, ou 
codec, indiqué dans votre préréglage de capture (voir “À propos des préréglages de capture” 
à la page 135).
Utilisation de données aux formats différents 
Vous pouvez être fréquemment amené à utiliser des données de formats divers dans vos 
projets (par exemple mini-DV et Beta SP). Vous pouvez bien sûr combiner des clips capturés 
avec différentes interfaces de capture vidéo, par exemple l'interface intégrée FireWire ou une 
carte de capture de tierce partie, mais ce n'est pas la meilleure solution. 
Chaque séquence que vous créez utilise un codec QuickTime défini dans votre préréglage de 
séquence (voir “À propos des préréglages de séquence” à la page 127). Les clips utilisant ce 
codec se lisent correctement sans rendu. Si vous utilisez des clips capturés ou importés à 
l'aide d'un codec différent, ils doivent être rendus avec le codec spécifié dans le préréglage 
de séquence afin d'être lus correctement. Le processus de montage s'en trouve ainsi plus 
rapide et plus efficace lorsque vous capturez l'ensemble des clips de toutes vos bandes à 
l'aide d'une interface ou d'un codec. 
Imaginez par exemple que vous capturez la moitié de vos données à l'aide de FireWire et 
du codec DV et l'autre moitié à l'aide d'une carte de capture de tierce partie et du codec 
Animation JPEG. Vous devrez rendre la moitié des clips de votre séquence pour les voir 
correctement. Cette opération ralentit le processus de montage. 
Pour éviter de perdre du temps, capturez toutes les données avec une seule interface. La 
première option consiste à capturer le film DV via l'interface FireWire, puis à capturer le film 
Beta SP à l'aide de FireWire et d'un convertisseur analogique-vidéonumérique. L'autre option 
consiste à capturer votre film Beta SP grâce à une carte de capture de tierce partie et son 
codec, puis de capturer le film DV grâce aux sorties analogiques de votre caméscope ou de 
votre platine et de votre carte de capture de tierce partie. 
Capture à partir de données DV 
Si vous travaillez en format DV, il est préférable de réaliser la capture à partir des données 
originales. Si vous rencontrez des difficultés lors de la capture à partir de bandes mini-DV 
copiées d'originaux en DV-CAM, essayez de capturer les données sources DV-CAM. 
164 Chapitre 6 

Qu'est-ce qu'un codec ? 
Codec vient de COmpression DECompression. Les codecs sont des extensions 
fonctionnant avec QuickTime pour permettre à Final Cut Pro de capturer, lire ou 
générer différents formats vidéonumériques. De nombreux codecs sont fournis avec 
QuickTime, tels que DV-NTSC, DV-PAL, Animation JPEG A et B, et Photo JPEG. Par 
ailleurs, les cartes de capture de tierce partie que vous installez peuvent posséder leurs 
propres codecs et gestionnaires QuickTime, lesquels doivent également être installés 
pour que la carte fonctionne correctement. 
Le codec choisi pour la capture dépend du format vidéo et de l'interface de capture 
vidéo utilisée. Plusieurs codecs sont généralement utilisés pour une capture vidéo de 
résolution maximale : 
m DV-NTSC et DV-PAL Apple: Le codec Apple DV sert à réaliser des captures vidéo 
numériques à partir d'appareils compatibles avec la norme FireWire, par exemple 
les caméscopes, platines, ou convertisseurs analogique-vidéonumérique. Le codec 
Apple DV importe la vidéo numérique (DV ) comme vidéo codée en YUV, puis Final 
Cut Pro la traite également de cette façon afin que le résultat présente les mêmes 
niveaux de couleurs et de luminosité que ce que vous avez capturé. Le codec Apple 
DV possède un débit de données fixe de 3.6 Mo/sec. 
m Motion JPEG: Il existe deux codecs Apple M-JPEG : M-JPEG A et M-JPEG B. 
Ce sont des codecs à débit variable, similaires à ceux qu'emploient les cartes de 
capture vidéo de tierce partie. Animation JPEG correspond à un “codec à pertes”, 
ce qui signifie que votre vidéo finale comportera des “artefacts”. L'ampleur de ces 
derniers dépend du débit que vous choisissez. Plusieurs cartes de capture et de 
lecture utilisent le codec M-JPEG A ou B pour les opérations de capture et 
d'exportation. Contactez le fabricant de la carte de capture pour savoir quel codec 
utiliser. 
m Codecs de tierce partie : Il existe plusieurs fabricants de cartes de capture de tierce 
partie, la plupart utilisant des variantes du codec Animation JPEG. 
Stratégies d'acquisition 165 

Stratégies de consignation et de capture vidéo 
Il existe trois manières de capturer de la vidéo dans Final Cut Pro. Vous pouvez ainsi 
m capturer manuellement et un par un des clips sans contrôle de périphérique 
m capturer un par un des clips avec contrôle de périphérique 
m consigner des clips à l'aide d'un contrôle de périphérique puis les capturer un 
par un ou tous à la fois 
La consignation consiste à regarder votre film et à sélectionner les codes temporels de 
début et de fin pour chaque section de la bande dont vous souhaitez vous servir. La 
consignation vous permet également d'annoter et d'organiser vos données pour faciliter 
le montage. 
Votre mode de capture est déterminé par la présence du contrôle de périphérique sur votre 
équipement vidéo. Le contrôle de périphérique vous permet de contrôler votre équipement 
vidéo à l'aide des commandes de transport de Final Cut Pro (dont lecture, avance rapide, 
retour et arrêt). Si votre équipement ne gère pas de contrôle de périphérique, vous devez 
utiliser les contrôles de votre matériel pour lire manuellement vos bandes. Pour plus de 
détails, consultez la documentation de votre équipement. 
Capture vidéo manuelle sans contrôle de périphérique 
Si votre platine ne dispose pas du contrôle de périphérique, comme les caméscopes au 
format DV dotés de FireWire ou les platines vidéo haut de gamme, vous devez capturer la 
vidéo manuellement. Si vous utilisez l'interface de capture vidéo appropriée, vous pouvez 
capturer des séquences vidéo à partir de n'importe quelle source —VHS, 8 mm ou même 
enregistrement en direct à partir d'une caméra—, ce qui vous offre une grande souplesse 
d'action. 
Cependant, une fois qu'un clip a été capturé manuellement, il est impossible de le recapturer 
avec exactement les mêmes points d'entrée et de sortie. Si vous devez recapturer vos clips 
(en adoptant une résolution supérieure ou pour recréer un ancien projet et le mettre à jour), 
vous devez monter à nouveau votre programme en utilisant des données légèrement 
différentes. 
166 Chapitre 6 

Si vous capturez des clips manuellement, assurez-vous 
m que la capture s'effectue avec la même résolution que celle que vous utiliserez 
pour la sortie 
Puisque vous ne pouvez pas recapturer vos clips avec des points d'entrée et de sortie 
identiques, il est préférable de les capturer avec une haute résolution et le débit que vous 
souhaitez appliquer à votre projet. De cette manière, vous n'aurez pas besoin de faire une 
nouvelle capture ultérieurement. 
m que tous les clips sources sont enregistrés 
Si vous enregistrez vos clips, votre matériel source reste toujours disponible pour un 
nouveau montage. Sachant que les clips vidéo requièrent beaucoup d'espace disque, vous 
devez utiliser un format d'enregistrement de haute capacité, tel qu'une bande de lecture 
en continu (Data DAT, Mammoth, DLT, AIT ou encore VXA), un CD-ROM ou un 
DVD-RAM. 
Pour capturer des clips manuellement, appuyez sur le bouton Lecture de votre appareil 
vidéo, puis cliquez sur Capture immédiate dans la fenêtre Consigner et capturer. Lorsque 
votre clip a été capturé dans son intégralité, appuyez sur la touche Échap pour arrêter la 
capture. Pour plus de détails, consultez la section “Utilisation de l'option de capture 
immédiate sans contrôle de périphérique” à la page 296. 
Capture vidéo avec contrôle de périphérique 
La meilleure façon de capturer de la vidéo est de le faire avec le contrôle de périphérique. Si 
vous consignez d'abord vos clips ou les capturez un par un, l'utilisation d'un contrôle de 
périphérique pour effectuer une capture avec un code temporel offre un contrôle optimal de 
votre vidéo. Les numéros de bobine et le code temporel stockés avec vos clips dans Final Cut 
Pro indiquent exactement les sections de vos bandes sources dont les clips sont extraits, ce 
qui vous permet de le recapturer à tout moment. 
Le fait de pouvoir recapturer vos clips quand vous le souhaitez vous épargne 
l'enregistrement des clips sources, qui occupent beaucoup d'espace disque. Vous n'avez 
besoin que de votre fichier Final Cut Pro et de vos bandes sources originales pour pouvoir 
recapturer les mêmes clips. 
Pour des informations sur la capture de clips à l'aide d'un contrôle de périphérique, 
consultez la section “Capture vidéo et audio” à la page 296.
Méthodes de contrôle de périphérique 
Il existe deux méthodes de contrôle de périphérique : FireWire et de série. Votre choix 
dépendra du degré de précision d'images souhaité. 
Stratégies d'acquisition 167 

m Le contrôle de périphérique DV via FireWire (également appelé IEEE 1394 ou 
i.LINK) 
Quasiment tous les caméscopes et platines gérant FireWire sont dotés du contrôle de 
périphérique, et certains modèles grand public étant peu onéreux, tout le monde a accès 
à une qualité professionnelle. Cependant, le contrôle de périphérique DV ne procure pas 
une précision parfaite d'images. Même si les performances de ce contrôle sont la plupart 
du temps excellentes, vous pouvez de temps à autre remarquer que des clips capturés 
commencent une image trop tôt ou trop tard. 
Malgré cette imprécision de départ, l'ensemble du code temporel est fiable. Même 
si vos clips possèdent des points d'entrée après la première image, vous ne devriez pas 
rencontrer de problèmes. Si vous utilisez un clip entier capturé dans une séquence 
montée, vérifiez à nouveau son point d'entrée après recapture pour vous assurer 
qu'aucune image ne manque. 
m Le contrôle de périphérique de série (LTC ou VITC via RS-232 ou RS-422) 
Le contrôle de périphérique de série utilise le code temporel SMPTE standard pour 
contrôler les caméscopes et les platines se servant d'une interface de série. Lorsqu'il est 
étalonné correctement, le contrôle de périphérique offre une précision systématique en 
termes d'images. 
Les caméscopes et platines utilisant le contrôle de périphérique de série sont 
généralement plus onéreux que ceux utilisant le contrôle de périphérique FireWire 
(mais certains appareils sont dotés des deux). 
Remarque : il existe d'autres formats de contrôle de périphérique, tels que VISCA et 
LANC. Il s'agit de protocoles de contrôle de périphérique standard qui ne sont pas adaptés 
au montage vidéo professionnel et à un travail de précision en termes d'images. 
Pour plus d'informations sur les formats de contrôle de périphérique DV et de série ainsi que 
sur la façon de les connecter, consultez la section “Utilisation du contrôle de périphérique 
série” à la page 43. 
168 Chapitre 6 

. 
Peut-on utiliser iMovie pour capturer des clips DV 
automatiquement ?
iMovie et Final Cut Pro capturent la vidéo DV de manière différente. Lorsque iMovie 
capture des clips DV, que ce soit un par un ou bien en capturant une bande entière et 
en faisant de chaque plan un clip, toutes les données audio et vidéo sont enregistrées 
sur le disque comme chaînes DV. Lorsque Final Cut Pro capture des clips DV, ils sont 
enregistrés comme fichiers vidéo QuickTime à l'aide du codec DV-NTSC ou DV-PAL. 
Final Cut Pro reconnaît les chaînes DV et les fichiers QuickTime, mais les informations 
contenues dans ces fichiers sont stockées de manière différente. Les chaînes DV 
codent les données audio et vidéo d'un clip sous la forme d'un flot de données 
unique, c'est-à-dire de la façon dont il est stocké sur une bande au format DV. Dans les 
fichiers QuickTime, les données audio et vidéo se présentent dans des pistes distinctes 
à l'intérieur d'un fichier vidéo QuickTime unique. 
Les chaînes DV montées dans une séquence Final Cut Pro doivent être rendues pour 
obtenir une lecture audio de bonne qualité. Les fichiers QuickTime ne requièrent 
quant à eux aucun rendu. 
Les fichiers vidéo capturés à l'aide d'iMovie n'ont pas de code temporel. Cette 
caractéristique rend impossible la recapture du même clip, ce qui peut gêner votre 
travail. Si vous devez utiliser un clip capturé avec iMovie, il est préférable de 
l'enregistrer avant d'archiver votre projet au cas où vous en auriez besoin 
ultérieurement. 
Consignation de clips 
Lorsque vous réalisez la capture à l'aide du contrôle de périphérique, vous pouvez 
auparavant consigner votre bande. La consignation d'une bande consiste à regarder votre 
film et à sélectionner les numéros de code temporel de début et de fin de chaque section de 
cette bande. Vous pouvez ensuite utiliser ces informations pour capturer en une seule fois 
toutes vos sélections dans une “capture par lot”. 
La consignation est une étape importante car vous y prenez les premières décisions relatives 
au montage. Même si vous deviez capturer chaque minute de chacune de vos bandes du 
début à la fin, il vous faudrait regarder votre film dans son intégralité, choisir les plans que 
vous aimez et ceux que vous ne voulez pas utiliser. La consignation à l'avance de vos données 
vous permet de réaliser cette opération avant même de procéder à la capture, ce qui vous 
évite d'utiliser de l'espace sur le disque de travail pour stocker des clips que vous n'utiliserez 
jamais. 
Stratégies d'acquisition 169

La consignation à l'avance de vos données vous permet également d'annoter et d'organiser 
votre matériel en vue du montage. Lors de la consignation de vos clips dans Final Cut Pro, 
vous pouvez y ajouter des commentaires, tels que l'action qui vous plaît dans un clip, des 
remarques du réalisateur, la façon dont vous souhaitez utiliser le clip et tout autre type 
d'information (scène, plan et numéros de prises). Au moment du montage, vous disposez 
d'un ensemble d'informations qui vous seront d'une aide précieuse. 
Important Consigner vos bandes à l'avance plutôt que de capturer des bandes entières en 
une seule fois s'avère intéressant pour une autre raison encore. De nombreuses bandes 
sources comportent des ruptures de codes temporels. Si Final Cut Pro capture un clip avec 
une rupture de code temporel, le reste du code temporel après ce point est incorrect. Ce 
clip sera utilisable mais en cas de recapture ultérieure, vous capturerez les mauvais segments. 
Si vous exportez ce clip dans une liste EDL, la référence du code temporel dans cette liste 
sera incorrecte. Si vous commencez par la consignation de vos bandes, plutôt que de 
capturer une bande entière, vous éviterez sans doute davantage les ruptures de code 
temporel et les problèmes qui en découlent. 
Il existe deux façons de consigner vos clips : à l'aide de la fenêtre Consigner et capturer dans 
Final Cut Pro ou grâce à une capture par lot créée dans une application de tierce partie ou 
importée dans Final Cut Pro. 
Utilisation de la fenêtre Consigner et capturer dans Final Cut Pro 
La consignation de bandes dans Final Cut Pro est simple à effectuer. Si vous êtes 
correctement préparé pour la capture vidéo, vous pouvez utiliser les commandes de 
transport (ou les équivalents clavier) dans la fenêtre Consigner et capturer pour faire défiler 
votre film, bande par bande. Marquez les points d'entrée et de sortie d'un clip que vous 
souhaitez capturer puis cliquez sur le bouton Consigner le clip. Le clip spécifié est stocké 
dans votre chutier comme clip offline. 
Un clip est offline s'il n'a pas encore été capturé. Les clips offline sont traités comme les 
autres clips mais se distinguent par une barre oblique rouge. 
170 Chapitre 6 


 <1/36>   <2/36>   <3/36>   <4/36>    Suite du manuel : page <5/36>   <6/36>   <7/36>   <8/36>   <9/36>   <10/36>   <11/36>   <12/36>   <13/36>   <14/36>   <15/36>   <16/36>   <17/36>   <18/36>   <19/36>   <20/36>   <21/36>   <22/36>   <23/36>   <24/36>   <25/36>   <26/36>   <27/36>   <28/36>   <29/36>   <30/36>   <31/36>   <32/36>   <33/36>   <34/36>   <35/36>   <36/36>